Project Description

La Fondation Carmignac avec des enfants : on tente ou pas ?

Les vacances approchent à grands pas et, que vous soyez Hyérois, Varois, Sudistes, Parisiens ou d’ailleurs, c’est l’occasion de découvrir ce qui se fait de plus sympa et de plus intéressant dans les parages. Et la Fondation Carmignac en fait partie, nous vous en parlions d’ailleurs à l’occasion de sa réouverture en avril dernier. (découvrez également la VIDEO de l’ouverture de la Fondation Carmignac)
«Ok, mais on fait quoi des enfants ???», vous entends-je marmonner depuis le Salin des Pesquiers où je crèche… ben vous les amenez avec vous parce que contrairement à ce que certains pourraient penser, enfants, même en bas âge, et art contemporain, ça peut matcher !

Pour vous, lecteurs et futurs vacanciers, le Flamant Rose n’hésite pas à se mouiller, nous avons testé. Nous n’avons pas choisi la facilité en prenant avec nous un oisillon de 5 ans et demi (grande sœur) et un de 3 ans et demi (petit frère). Modèles remuants et très expressifs. Autant vous dire que l’objectif de passer un super moment de découverte artistique familiale me semblait très très loin. Ben non, c’était top !

Ce qui fait la différence

  • On accède à la Fondation à pied depuis le port. Pas trop long ni difficile pour les petits, ça fait une balade de 10 minutes sous les pins, ça commence plutôt bien.
  • Ensuite des casiers à l’entrée du site permettent aux parents de se délester de tout le matos que l’on transporte avec des enfants en bas âge. Ainsi on visite léger.
  • Quelques pas encore et on prend un remontant sous la forme d’un verre de tisane fraîche. Le breuvage se laisse boire, grande sœur et petit frère en redemandent !
  • A l’intérieur la première bonne idée est qu’il faut (c’est obligatoire), se déchausser. Autant vous dire que les petits pieds sont ravis. Les grands pieds aussi, la mise en éveil de tous les sens fait partie de la visite.
  • La seconde bonne idée ce sont les larges et confortables coussins qui permettent de s’asseoir/s’allonger/se vautrer, tout en admirant de l’art et les jolis reflets de l’eau du bassin qui se trouve au-dessus de nos têtes. Ca aide à canaliser de petits flamants roses bondissants et potentiellement bruyants. Et pendant que papa gère affalé sur les coussins, maman fait le tour de l’expo… et inversement.

En ce qui nous concerne grande sœur, du haut de ses presque 6 ans, a été réceptive à pas mal d’œuvres présentées, elle a même eu l’idée d’en créer une identique à la maison : la tenture dorée à base de capsules de bière aplaties et attachées les unes aux autres. Notre consommation de bière a un peu augmenté depuis quelque temps… Petit frère, lui, était ravi d’être là. On a réussi à tenir 40 minutes sur la partie intérieure de la Fondation, en zappant les œuvres de l’exposition temporaire au 1er étage, destinées à des enfants de plus de 18 ans… Ensuite, il était temps de sortir et de lâcher les oisillons.

L’exposition extérieure children friendly

La véritable partie de la Fondation Carmignac totalement adaptée aux enfants ce sont les jardins. Vous pouvez y passer pas mal de temps. Déjà parce que c’est grand, c’est plein de surprises artistiques mais aussi parce que l’on peut y courir, se cacher, à nouveau se vautrer sur d’énormes coussins, voire même envisager un petit roupillon en plein air. En ce qui nous concerne, on n’en était pas loin… Ce qui est top, dans le cadre d’une première approche de l’art contemporain avec de jeunes enfants, c’est que les œuvres sont découvertes de manière ludique. Munis du guide très bien fait que vous aurez pris soin de prendre à l’entrée, vous mettez vos marmots sur la piste de chaque œuvre qu’ils trouveront au détour d’un sentier, après un arbousier ou cachée au milieu d’une forêt de bambous. Œuvres très accessibles car pas protégées par un cadre ou une barrière, cette proximité avec le public est réjouissante.

A noter que la Fondation accueille des visites scolaires et classes vertes* de la maternelle au lycée, avec un projet pédagogique adapté à chaque tranche d’âge. Le tout gratuitement, avis aux instits et aux profs !

Petit bémol quand même mais qui n’a rien à voir avec la Fondation : le coût de la traversée en bateau depuis la Tour fondue au port de Porquerolles atteint 16,80 euros par tête de pipe (aller-retour). Ca vous plombe un budget sortie scolaire ! Certains instits pourtant très motivés renoncent pour cette raison… Dommage.

Pour résumer, un exemple de journée famille tranquille à Porquerolles :

  • arrivée le matin par le bateau
  • marche de 10 minutes jusqu’à la plage de la Courtade pour une baignade et un picnic
  • visite de la Fondation Carmignac
  • retour sur le port pour déguster une glace par exemple en attendant le prochain bateau en fin d’après midi.

Bonne visite à tous !

* contactez Béatrice, très sympathique responsable des publics à la Fondation Carmignac : 04 65 65 25 50

Pour réserver les billets Fondation Carmignac

Rédaction et crédit photo : Aude Flambard

Texte & photos soumis à des droits spécifiques – Utilisation interdite sans notre accord

————————————————————————