Save the date : vendredi 17 janvier 2020 à 18h, au forum du Casino de Hyères, réunion d’information sur la Fève. On y va tous !!!
Le Flamant Rose a rencontré Virgile, membre de l’Association MLCC La Fève qui porte ce projet. Il nous a tout expliqué.

La Fève c’est quoi ?

Il s’agit d’une monnaie locale complémentaire née de la réflexion commune des Colibris de Toulon et du collectif la vallée du Gapeau en transition. C’est au printemps 2019 lors de la foire bio de la Farlède que la Fève a été officiellement lancée sous le parrainage de Rob Hopkins*. Depuis, 6000 fèves sont en circulation sur l’aire toulonnaise.

Une monnaie locale complémentaire, c’est quoi ?

C’est un titre de paiement émis et géré par les citoyens réunis en association sur un territoire donné. Une monnaie alternative sert à régler les achats du quotidien, des produits locaux dans des commerces de proximité. Donc, ami lecteur hyérois, le kawa en terrasse, la tournée avec les potes au troquet, la baguette et les croissants, les cadeaux trouvés dans les boutiques du Parcours des arts, et l’intégralité de ton cabas au marché le samedi matin, tu peux le payer avec des Fèves. Mais pas seulement ! les services aussi peuvent se régler en Fève : ton coiffeur, ton ostéopathe, ton graphiste qui a refait le logo de ta boutique, tant que les acteurs sont locaux et que ça fait circuler localement la monnaie, ça fonctionne !

Ni épargne, ni spéculation : faut que ça circule !

Pas d’épargne rémunérée possible, le cours de la monnaie complémentaire reste fixe (1 euro = 1 fève). Le principe c’est une monnaie active, vivante, qui circule sans cesse. On estime qu’une unité de compte local circule jusqu’à 6 fois plus qu’un euro. L’objectif recherché c’est le développement d’une économie éthique, locale, environnementale, sociale, solidaire, bref, tout ce qu’on ne trouve plus dans l’euro, le dollar, etc.
« Oui mais y a des risques, non ? contrefaçon, blanchiment, fraude fiscale, inflation ?… » vont rétorquer les inquiets ou les sceptiques. Les risques existent certes, mais sont minimes : braquer ou blanchir des Fèves, quel est l’intérêt ? Vu le mode de fonctionnement même de la monnaie, ce serait se donner beaucoup de peine pour pas grand chose. Toutes les explications pour vous rassurer sont là (p 55).

+ d’infos Comment fonctionne une monnaie locale?

Une solution locale aux problématiques mondiales

A 3 heures d’avion de Hyères, les Grecques, touchés par une grave crise économique dans les années 2000, en connaissent un rayon question économie principale qui s’effondre et nécessité vitale de faire autrement. La population s’est subitement retrouvée sans un sou en poche, ni en banque. Seul salut : faire autrement, repenser les échanges de biens et de services pour permettre à chacun de continuer à vivre correctement au sein de la communauté. Pour Bernard Lietaer, économiste spécialiste des monnaies complémentaires, la réponse à l’instabilité monétaire mondiale est de cultiver la diversité des monnaies locales, flexibles, capables d’amortir les fluctuations des principales monnaies.

A Hyères, y’a plus qu’à

En 1981, seules 2 monnaies complémentaires existaient dans le monde. En 2014, on en recensait plus de 13 000. En France, on en compte 70. Dont l’Eusko au Pays basque, première monnaie complémentaire d’Europe, avec plus d’1 million d’unités en circulation, 3.200 particuliers, 820 professionnels et 17 communes adhérentes. Ca fait rêver, non ?
En tout cas Virgile et les membres de l’équipe locale de la Fève (ELFe) à Hyères y croient. L’organisation, le processus, la formation des différents acteurs, les billets de Fève, tout est prêt. Il ne manque plus que le soutien, la motivation et l’implication des Hyérois et de la municipalité.

Ca va pas se faire tout seul !

Ami lecteur tu l’as compris, changer le monde à l’échelle locale, c’est l’affaire de tous. Alors que tu sois client de tes boutiques de proximité, entrepreneur indépendant ou PME, producteur, commerçant, artisan, candidat aux élections municipales, fournisseur de service, tu es concerné. Donc Vendredi 17 janvier, à 18h, pour une fois, tu fermeras ta boutique un peu plus tôt, tu écourteras une réunion, tu sécheras ton cours de yoga ou de piscine, tu laisseras les enfants chez mamie, ou mieux, tu viendras avec mamie, papy et les enfants, pour découvrir, soutenir, et pourquoi pas prendre part à la mis en place de la Fève à Hyères !

Ca peut aussi faire un super before entre potes pour refaire le monde ensuite jusqu’à pas d’heure !

____________________________

*Rob Hopkins, enseignant en permaculture et initiateur en 2005 du mouvement international des villes en transition. Auteur en français de :
– Manuel de Transition : de la dépendance au pétrole à la résilience locale, Éditions Écosociété, 2010
Ils changent le monde ! 1001 initiatives de transition écologique, Éditions du Seuil, 2014
– Avec Lionel Astruc Le Pouvoir d’agir ensemble, ici et maintenant, Éditions Actes Sud, coll. « Domaine du possible », 2015

_____________________________
Par Aude Flambard

Crédits photos Association MLCC La Fève

La reproduction et l’utilisation des photos, des vidéos et des textes de La Gazette du Flamant Rose sont interdites sans notre accord et sont autorisées uniquement avec notre accord !

1 Partages