Lunettes de soleil, tongs, chapeau de paille, gourde réutilisable pour les petites soifs (le plastique c’est beurk), votre sac de plage est prêt ! Euh, non, il reste de la place entre la crème solaire et le paréo, pile de quoi caser quelques livres qui enchanteront vos séances plage/hamac/chaise longue. L’équipe de la Gazette du Flamant Rose* vous a préparé une sélection de ses coups de cœur du moment. Il y en a pour tous les goûts, y a plus qu’à choisir.

Commençons par rien de moins qu’un livre qui pourrait bien bouleverser votre vie. C’est ce qui est arrivé à Fred, notre photographe avec Eloge de la fuite de Henri Laborit (éd. Gallimard collection folio Essais). Se révolter, fuir, quelle posture choisir face à la vie, à ses épreuves ? Une écriture scientifique très accessible. Une lecture qui pose question sans prendre la tête.

Alexis, lui, a eu le coup de cœur pour une BD : Révolution de Florent Grouazel et Youn  Locard (éd. Actes Sud/L’An 2) qui décrit Paris et Versailles peu de temps avant la Révolution et la montée des tensions dans les milieux bourgeois et populaires. Il s’agit d’une trilogie passionnante et richement documentée qui vous fera voir autrement cette période trouble et fondatrice de l’Histoire de France. Attention, chef d’oeuvre !

Le livre qui donne le smile

Le Monde selon Guirec et Monique de Guirec Soudée (éd. Flammarion). Guirec, comme son nom l’indique, est breton, il part avec son bateau et une poule, rallie le Groenland puis l’Antarctique, non sans difficultés et avec pas mal de sueurs froides. C’est une histoire vraie, un témoignage plein de vie et d’humour. Ca a mis la pêche à Laura et Willy qui recommandent chaudement cette lecture !

Les livres qui reconnectent avec la nature

Alex nous conseille tout aussi chaudement Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estès, traduction Marie-France Girod (éd. Le Livre de poche). Best Seller aux USA, il s’agit d’une exploration de l’identité féminine. Comment renouer avec la femme sauvage en chacune de nous ? Des clés pour comprendre (enfin) ce que c’est qu’une femme. Un livre à mettre entre toutes les mains.

Pour ma part j’ai eu un coup de coeur pour La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben, traduction Corinne Tresca (éd. Les Arènes). L’auteur s’occupe d’une forêt écologique en Allemagne. Avec un vrai talent de conteur, il s’appuie sur ses observations et les découvertes scientifiques pour expliquer comment s’organise la société des arbres : les vieux aident les jeunes à grandir, ils ont un réseau de communication très développé, et savent faire face aux dangers… bref, un arbre, ce n’est pas qu’un bout de bois. Une lecture passionnante et rafraîchissante comme une balade en forêt.

Polars

Une sélection ne serait pas complète sans quelques polars. Dans l’équipe de la Gazette, c’est Virginie la spécialiste. Ses livres de chevet du moment :  la série policière de l’autrice suédoise Camilla Läckberg, mettant en scène Ericka et son chéri commissaire de police dans une ancienne, charmante et réelle cité de pêcheurs appelée Fjällbacka. La station balnéaire suédoise aux airs pépères abrite de sordides relations humaines, des crimes y sont commis… Donc on commence par le premier des 10 tomes intitulé La princesse des glaces (éd. Actes Sud). Le risque : lire les 9 autres dans la foulée. Virginie vous garantit quelques frissons sur votre rabane !

Second coup de coeur pour moi : Judas de Astrid Holleeder (éd. du sous sol). Quand la soeur du plus grand criminel des Pays Bas, parrain de la mafia néerlandaise, décrit son enfance et jusqu’à sa vie actuelle, ça vous fait l’effet d’un choc. A savoir que la tête de l’autrice a été mise à prix par son propre frère et que cette femme vit cachée depuis 4 ans. C’est bien écrit, c’est haletant comme un polar sauf que tout est réel. Une lecture qui laisse sans voix. Sous le coup de l’émotion, prenez garde à ne pas tomber de votre hamac en tournant les pages.

Et pour les pitchouns, on prend quoi ?

Si vous ne la connaissez pas encore, courez découvrir la sélection et les lauréats du prix des Incorruptibles 2019. Il s’agit d’un prix littéraire décerné chaque année par des enfants de la maternelle au lycée partout en France. Pour les lecteurs de 3 à 18 ans, il n’y a que des merveilles ! Vous pourrez retrouver l’intégralité de la sélection à la médiathèque Saint John Perse de Hyères. N’hésitez pas à vous y mettre au frais avec vos marmots, les sympathiques bibliothécaires vous accueilleront tout l’été du mardi au samedi matin.

Pour finir, ne passez surtout pas à côté des auteurs hyérois !

De l’émotion avec La vie qui m’attendait de Julien Sandrel (éd. Calmann-Levy), du déjanté avec Zoé, fantastique ! de Luce Michel (éd. Pygmalion), des mémoires et l’histoire de Hyères avec L’homme à la 2 CV de Francis Bernat (éd. Les Presses du Midi) ou encore du Fantasy pour ados avec la saga Naturalia d’Amandine Girard (éd. Edilivre).

Finalement le sac de plage va s’avérer un peu petit pour emporter tout ça. Il faudra soit prolonger vos vacances, soit revenir dare dare pour tout lire. Parce que les lectures de vacances ne sont pas les mêmes que celles du métro ou du train pour aller au boulot, vous ne trouvez pas ? Cet automne quand vous repenserez aux livres de vos vacances hyéroises, vous vous souviendrez aussi de où et comment vous les avez lus. De la chaleur qu’il faisait ce jour là, du bruit des vagues, du bleu du ciel, des cigales… De retour à la maison, les grains de sable coincés entre les pages ou la touillette à cocktail qui fait désormais office de marque page seront vos madeleines de Proust. Bonnes vacances à tou-te-s !

*Merci à Alex, Alexis, Fred, Laura et Virginie pour leur contribution.

————————————————————————

Rédaction et crédit photo : Aude Flambard

Texte & Photos soumis à des droits spécifiques – Utilisation interdite sans notre accord

La reproduction et l’utilisation des photos, des vidéos et des textes de La Gazette du Flamant Rose sont interdites sans notre accord et sont autorisées uniquement avec notre accord !

3 Partages